Vins Web

Edition du 09/05/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FIGEAC
CHEVAL BLANC
TROTTEVIEILLE
CROQUE MICHOTTE
LA DOMINIQUE
BALESTARD-LA-TONNELLE
HAUT-SARPE
LA TOUR DU PIN FIGEAC
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
PIGANEAU
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AUSONE (Hors Classe)
BÉLAIR
CORBIN MICHOTTE
LANIOTE
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CANTENAC
CADET-BON
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GRAND CORBIN MANUEL
GRAND PEY LESCOURS
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
BELLISLE-MONDOTTE
VIEUX-RIVALLON
DARIUS
RIOU DE THAILLAS
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
PETIT-BOUQUEY
(YON-FIGEAC*)
(LAROQUE*)
PETIT MANGOT
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CONFESSION
GRACE FONRAZADE
VIEUX-SARPE
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
GRAND BERT
CROIX MEUNIER
LE DESTRIER
PIPEAU
ROL-VALENTIN
(TOUR GRAND FAURIE)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
FRANC-POURRET*
(LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
DE LA COUR
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
ROCHER
MANGOT

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété, en association avec un businessman hollandais, Cees Dirkzwager. La moitié du vignoble (29 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l’Olivier et l’Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. L’une des croupes culmine à vingt-trois mètres d’altitude, à l’extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses. Jean-Christophe Mau produit des vins qui lui ressemblent : précis, généreux et constants. Il célèbre son 10e anniversaire à la tête de Brown, et a su donner une nouvelle impulsion à la propriété en la modernisant, développant son image de marques. “Vendanges 2016, utilisation pour la première fois du tri optique pour les Cabernets-Sauvignons. Belle récolte généreuse pour un vin qui s’annonce pulpeux. Depuis 2012, la gamme des vins du Château Brown a été complétée par un rosé. Ce rosé de presse est un des rares rosés haut de gamme de la région bordelaise, une production limitée à 2000 bouteilles. Brown s’engage vers la lutte raisonnée et a obtenu la certification ISO 14001, en juillet 2014.” Beau Pessac-Léognan rouge 2014, d’un beau rouge profond, ample et structuré, tout en ampleur tannique, très parfumé au palais avec des naunces de fumé. Le 2013, aux connotations de fruits rouges à noyau, est un vin tout en nuances, au boisé harmonieux. Le 2012 est complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés. Beau 2010, classique, de bouche corsée, aux nuances de groseille, de cassis et de cuir, complexe, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu. Superbe Pessac-Léognan blanc 2015, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le 2014, toujours marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le 2013, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, est un vin tout en nuances d’agrumes et de grillé, qui associe fraîcheur et charpente, raffiné. Excellent 2012, charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, de bouche suave.

Jean-Christophe Mau
5, allée John Lewis Brown
33850 Léognan
Téléphone :05 56 87 08 10
Télécopie :05 56 87 87 34
Email : contact@chateau-brown.com
Site personnel : www.chateau-brown.fr

Château FOURCAS-DUPRÉ


C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc…. En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont cessé de progresser au cours des 30 dernières années. Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac...  Voilà un remarquable Listrac Médoc 2014, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, c’est un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Excellent 2013, 48% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, au bouquet de cassis et d’humus, un vin charmeur, de jolie structure, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Le 2012, 47% Merlot et 47% Cabernet-Sauvignon, de robe grenat soutenu, parfumé (framboise, prune, humus), charpenté, est un vin très classique, qui réunit concentration aromatique et souplesse, de bouche soyeuse mais corsée. Goûtez le Listrac Médoc cuvée Hautes Terres 2012 (belle étiquette orange, version contemporaine du grand vin), 54% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, avec de la charpente, aux notes de griotte et d’humus, dense, subtilement poivré en finale. Le Bordeaux Grand Vin Blanc Sec, 67% Sauvignon blanc et 33% Sémillon, de belle robe jaune d’or soutenu, est riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, et sera parfait sur un poulet à l'estragon ou une tarte au crabe.

Patrice Pagès

33480 Listrac-Médoc
Téléphone :05 56 58 01 07
Télécopie :05 56 58 02 27
Email : info@fourcasdupre.com
Site personnel : www.fourcasdupre.com

Château HAUT-MACÔ


Au sommet. Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production. On le voit avec ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2014, sélection parcellaire, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage en cuves et barriques neuves durant 10 à 12 mois, qui mêle structure tannique et rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Goûtez le Côtes-de-Bourg Tradition 2015, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, élevage en cuves et barriques neuves de 1 et 2 ans pendant 18 mois. Savoureux Bordeaux Clairet de Haut-Macô 2015, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Malbec, gourmand, franc, parfumé, toujours à la tête de son appellation, idéal avec un bœuf en gelée ou un thon basquaise.

Anne et Hugues Mallet - Scea Mallet Frères
61, rue des Gomdauds
33710 Tauriac
Téléphone :05 57 68 81 26
Télécopie :05 57 68 91 97
Email : hautmaco@wanadoo.fr
Site personnel : www.hautmaco.com

CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Vous pourrez découvrir ce Champagne Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2006, une cuvée alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent la rose et les fruits mûrs, de bouche élégante et puissante à la fois. Très beau Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay, une grande réussite, une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des nuances de noisette et d’abricot sec, tout en charme, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. La cuvée du 21e Siècle allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des notes de citronnelle et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois, de robe dorée. Beau Champagne cuvée Transparence, assemblage de Pinot noir et de Pinot meunier, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, de mousse abondante, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, idéal au cours d’un repas, tout en harmonie. Riche et complexe, la cuvée Royale, issue d’un assemblage à parts égales de Pinot noir, Pinot Meunier, et Chardonnay, associe fraîcheur et charpente à une finale persistante, un Champagne de table, de bouche puissante. La cuvée Royale rosée sent la fraise des bois mûre, un Champagne vineux et fin à la fois. Et puis, il y a aussi cette cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), où l’on retrouve des nuances de pêche, de noix et de miel, de mousse très abondante, tout en structure, équilibré, complexe, un vin généreux et harmonieux, très fin, d’une belle finale.

Eric Chanez et Alain Toullec
17, rue Roger Salengro
51500 Rilly-la-Montagne
Téléphone :03 26 03 42 87
Télécopie :03 26 03 45 40
Email : andredelaunois@vinsdusiecle.com
Site : andredelaunois
Site personnel : www.champagne-andre-delaunois.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des PAMPRES d'OR


Un couple de vignerons passionnés qui exploite avec leur fils les 11ha de vignes du domaine. Depuis 1999, le domaine est en Terra Vitis et a débuté sa reconversion Bio.
Voici un excellent Beaujolais les Guérins 2015, finement bouqueté, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, fraise des bois), avec des tanins ronds. Le Beaujolais blanc Prestige 2014, élevé en fûts, tout en persistance aromatique, mêle finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche en finale, vraiment tout en charme. 
Bien apprécié aussi ce Coteaux Bourguignon Sous la Croix 2014, Pinot Noir et Gamay, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, de robe grenat, finement épicé.

Nicole, Paul et Julien Perras

Domaine DRUSSÉ


Au sommet, incontestablement. Un domaine de 21 ha. Ces sympathiques vignerons ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. “Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface au pieds. L'expression des terroirs est conservée au maximum, fruitée pour les graviers et charme pour les argilo-calcaires. Dans nos régions, le Cabernet franc demande beaucoup de patience, d'attention et de soins, afin d'élaborer des vins gourmands et séduisants : un grand défi tous les ans.”
C’est toujours le meilleur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles vignes 2015, issu d’un terroir argilo-calcaire, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et veloutée, de belle matière. Remarquable 2014, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais équilibrés, parfait avec un rôti de porc boulangère ou des coquelets dorés. “Millésime 2014 : tout y est, finesse, fraîcheur, délicatesse, nous explique Nathalie Drussé. La cuvée rosé, de teinte saumonée, de bouche généreuse, est idéale à l'apéritif ou avec des plats rappelant l'été. La cuvée Les Graviers est croquante, elle a des tanins soyeux et un nez de myrtille. La cuvée Vieilles vignes est très représentative de son terroir argilo-calcaire : intensité tannique et accents de fruits noirs. La cuvée L'Intuitive dégage puissance des arômes et longueur en bouche. Un vin complet, issu des tuffeaux, qui promet d'être grand.”
Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2015, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, est d’une complexité certaine en bouche, parfumé et intense avec des nuances de griotte et de prune, aux tanins soyeux.
On excite encore nos papillles avec leur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge L’Intuitive 2014, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, de bien jolie garde comme le Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2015, marqué par son sol de tuffeau, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé 2015, avec des senteurs de framboise, de groseille et de mûre, est toujours une référence, idéal sur un poulet poché en gelée ou un bavarois de poivrons à la fondue de tomates.
Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres.

David et Nathalie Drussé
1, impasse de la Villatte
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Tél. : 02 47 97 98 24 et 06 88 88 77 75
Fax : 02 47 97 61 89
Email : drusse@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/drusse
www.drusse-vindeloire.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

SIMART-MOREAU


Fondée en 1974 par Pascal Simart, la maison exploite aujourd’hui 4,70 ha de vignes, dont 3,80 ha en Grand Cru, 0,70 ha en Premier Cru (3,40 ha sont situés à Chouilly et Cramant pour le Chardonnay, et 1,10 ha en Pinot Noir et Pinot Meunier). Tradition rime ici avec modernité : le raisin est cueilli à la main et l’on reste fidèle au pressoir vertical. Après un séjour en cave, minimum trois années après la vendange, vient le dégorgement.
Remarquable Champagne Crayères 2010, pur Chardonnay, dense, très parfumé, alliant finesse et charpente, développe un bouquet très aromatique aux nuances de pomme et de citronnelle, un vin distingué. Le 2008, aux notes d’amande, de pêche, de pain brioché, très harmonieux, de bouche distinguée, est tout en finesse aromatique, ample, à la mousse élégante. Le Champagne Grande Réserve Grand Cru, issu pour 3/4 Chardonnay et 1/4 Pinot Noir, intense au nez, aux senteurs fruitées persistantes avec des nuances de mûre, est tout en délicatesse, de bouche subtilement épicée comme il le faut, une cuvée typée, franche. Goûtez le brut rosé, vieilli trois années minimum en caves, dominé par les fruits secs et la rose, de bouche mûre et crémeuse, et le brut Sélection, de robe jaune aux reflets verts, aux bulles légères, de bouche fraîche avec des connotations d’agrumes et d’amande.
Le brut nature est subtil et très frais, fruité, qui associe rondeur et finesse, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur, tandis que la Cuvée des Desserts Grand Cru est un grand vin ample et rond, au nez dense, tout en suavité, parfait pour accompagner les pâtisseries et les mets sucrés. Excellente cuvée Extra brut Réserve, vieillie 12 mois de plus que la Grande Réserve, elle est moins dosée en liqueur, de robe jaune ambré, au nez ample et persistant (brioche, agrumes).

Jean-Philippe Simart

> Les précédentes éditions

Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015

 




CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU FABAS


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHARLES SCHLERET


CHÂTEAU FILLON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales