Vins Web

Edition du 12/11/2019
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Depuis 1999, nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique. Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

VAZART-COQUART


Depuis 1995, Jean-Pierre Vazart représente la 3e génération de vignerons. Il perpétue ainsi la marque créée en 1954 par Louis et Marie Vazart-Coquart, ses grands-parents et Jacques Vazart, son père, qui en a développé le style. En 2012, le Champagne Vazart-Coquart a été parmi les premiers domaines viticoles en France à être certifié "Exploitation Viticole de Haute Valeur Environnementale". Cette certification mise en place par le Ministère de l'Agriculture, permet d'identifier les Maisons engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l'environnement. Elle vous prouve que nous faisons d'importants efforts pour la biodiversité et le respect de la planète. “Pour la vendange 2018, nous raconte Jean-Pierre Vazart, nous avons eu un sacré coup de chance ! Un climat un peu chaud en juin, et, comme nous sommes en conversion Bio, cela a été un peu délicat, il a fallu être très vigilent, puis ensuite, de juin jusqu’aux vendanges, que du bonheur ! Nous commercialiserons nos premiers vins Bio en 2020, nous avons commencé notre conversion en 2017. L’an dernier, nous avons refait un nouveau pressoir et la rénovation totale de la cuverie. A la vente actuellement, Champagne Grand Bouquet 2012 et nous sortirons le 2013 dans la foulée. Le 2012 est un millésime que j’adore, car il est beaucoup plus facile à présenter que le 2008 qui était un millésime idéal, très minéral sans doute, mais, le 2012 est plus facile à appréhender tout en étant assez tendu, il plait beaucoup, il n’en reste d’ailleurs presque plus ! C’est un très beau millésime. Pour le 2013, c’est un Champagne différent, une année tardive avec des vendanges en octobre, ce n’est plus très commun par ces temps-ci, où l’on vendange plutôt en août ! Champagne Grand Bouquet 2013 est un millésime assez intéressant, les raisins ont eu le temps de mûrir grâce à l’été chaud. Pas trop d’acidité, un Champagne assez structurant, les années de caves lui ont été très profitables, c’est une très bonne surprise. Notre Spécial Club 2010 est une vraie année à Chardonnay ! Une vendange un peu délicate mais le raisin a bien résisté, nous avons trié et ce qui est entré en cuves, était de très belle qualité. C’est un Champagne ample, qui ressemble au 2009, la maturité est là, donc ce dosage en sucre très faible lui confère un très bel équilibre. Cuvée 82/12 et Cuvée 82/13 Grand Cru Blanc de blancs sur le terroir de Chouilly, sous-sol de craie à Belemnite, en conversion Bio, 100% Chardonnay, Réserve perpétuelle initiée en 1982, renouvelée à 40% chaque année jusqu’au millésime 2013, d’où le nom 82/13. Ces cuvées sont en vente actuellement, elles représentent la “colonne vertébrale” de nos “sans années”, que je n’utilisais que pour ça. C’est une réserve commencée en 1982 par mon père. J’ai eu l’idée de mettre ces vins de réserve en bouteilles. C’est un Champagne très intéressant, une sorte de mille-feuilles sensoriel, au fur et à mesure de la dégustation, on découvre la grande fraîcheur, le dosage très faible, seulement 1g par litre. C’est un Champagne qui plait beaucoup : nous sommes déjà en rupture de stock !” Voilà un remarquable Champagne Grand Bouquet 2012, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, un vin à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale. L’Extra brut, alliant ampleur aromatique et longueur, bien dosé, avec des notes de fleurs et de fruits (pomme, pêche), est raffiné, de robe vert or, se goûte parfaitement. Excellent brut rosé Grand Cru, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante, classique et séduisant, tout en harmonie avec des connotations d’abricot mûr et de fraise en finale. Il y a encore cette cuvée Camille, toujours Grand Cru, Chardonnay et Pinot noir, avec ce nez de petits fruits frais et d’amande, un beau Champagne ferme et suave, tout en nervosité, qu’il faut déboucher, notamment, sur des goujonnettes de soles aux champignons ou des coquilles Saint-Jacques grillées au beurre d'oursins.  Beau Spécial Club 2010 (très jolie bouteille), d’une belle harmonie, qui a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche crémeuse, c’est une cuvée suave, d’une bonne rondeur, de mousse abondante.

Jean-Pierre Vazart
6, rue des Partelaines
51530 Chouilly
Téléphone :03 26 55 40 04
Email : contact@vazart-coquart.com
Site personnel : www.champagnevazartcoquart.com

Château TOUR-DU-ROC


Situé à 4 kms au Nord de Margaux, le vignoble du Château Tour-du-Roc, propriété de la famille Robert depuis plusieurs générations, s’étend sur douze hectares de croupes graveleuses très bien exposées. L’encépagement se compose de 50% de Merlot et 50% de Cabernet-Sauvignon. L’exploitation a conservé des méthodes traditionnelles de travail : taille Guyot double sans désherbage chimique, vendanges manuelles. La vinification est effectuée selon la tradition médocaine avec une cuvaison de trois semaines. L’élevage en fûts de chêne pendant douze mois est suivi d’un filtrage léger lors de la mise en bouteilles, laquelle a lieu au Château; autant d’atouts qui confèrent à ce Haut Médoc une grande qualité et une bonne aptitude au vieillissement. “Cette année, nous dit Philippe Robert, nous commercialisons le 2014, 2015, et le 2016 arrivera au quatrième trimestre. C’est un excellent millésime qui est charpenté, long en bouche, très fruité, il est vinifié un an en barriques.” Voilà un superbe Haut-Médoc 2016, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde. Le 2015 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, avec des nuances de cassis, de musc et de fumé, complet, charpenté et persistant, de garde naturellement. Le 2014, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution, que l’on peut apprécier, par exemple, avec des aiguillettes de canettes aux fèves ou un chou farci aux châtaignes et au foie gras.

Philippe et Emmanuel Robert
1, rue de l'Église
33460 Arcins
Téléphone :05 56 58 90 25
Email : tourduroc@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateautourduroc.fr

Ghislain PAYER et Fille


C’est une famille de meuniers à l’origine, dont un fils épousera une belle vigneronne de Romery (à 2 kms de Fleury la Rivière), qui donnera naissance au Champagne Payer en 1854. Aujourd’hui, Ghislain et Murielle Payer et leur fille Élise s’occupent des 4 ha. Le Champagne brut Réserve, 46% Chardonnay, 28% Pinot noir, 26% Meunier, est très bien équilibré en acidité, avec ses senteurs de fruits frais et d’acacia, de mousse persistante, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, un vin généreux et fin, séducteur. Le brut rosé, parts égales de Meunier, de Chardonnay et de Pinot noir, est intense au nez, tout en délicatesse en bouche, aux nuances de mûre fraîche, alliant rondeur et vivacité, c’est un Champagne réussi et bien gourmand. Excellent brut Nature, 66% Meunier, 18% Chardonnay, 16% Pinot noir, avec des senteurs florales persistantes, d’une jolie finesse en bouche, de mousse crémeuse. Le brut Millésime 2008, 50% Chardonnay, 38% Pinot noir, 12% Meunier, est un Champagne puissant, de bouche fruitée, de mousse légère, aux notes subtiles de petites fleurs fraîches et de pêche blanche.


18, rue des Longs Champs
51480 Fleury-La-Rivière
Téléphone :03 26 58 48 00 et 06 30 44 66 11
Email : contact@champagne-ghislain-payer.com
Site personnel : www.champagne-ghislain-payer.com

CHATEAU DE ROQUEBRUNE


Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Découvrez ce Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016, vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Rémi et Robert NIERO


Château HAUT PEYROUS


Etienne SIMONIS


Le domaine s'étend sur 7 ha, principalement sur la commune d'Ammerschwihr mais aussi sur les communes de Bennwihr, Kaysersberg et Sigolsheim. Les vignes sont cultivées sur le Grand Cru Kaefferkopf ainsi que sur le Grand Cru Marckrain, sont en Agriculture Biologique depuis 2011, et certifiées par le label Demeter.
Vous allez aimer comme nous leur Riesling Grand Cru Kaefferkopf 2017, qui est puissant et corsé, bien typé, tout en fruits avec une pointe de minéralité qui fait tout son charme, un vin qui procure un plaisir immédiat comme d?ailleurs ce Riesling Clos de Chats 2017, de bouche bien fruitée, un vin très équilibré, dense, où la richesse s?allie à la distinction.
Superbe Pinot Gris Clos de Chats 2017, très harmonieux, c?est un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, de bouche fumée, parfait avec un canard laqué ou des coquilles Saint-Jacques au foie gras.
Le Gewurztraminer Grand Cru Kaefferkopf 2017, avec ce goût minéral, au nez intense et complexe (fleurs fraîches et musc), tout en structure, mêle vivacité et charpente, quand le Gewurztraminer Grand Cru Marckrain 2016, lui aussi très marqué par son terroir, a un nez de fumé et développe une belle association du fruit et de la charpente, avec de la nervosité en finale qui vient s?associer à cette suavité particulière.

Etienne et Katia Simonis
2, rue des Moulins
68770 Ammerschwihr
Tél. : 03 89 47 30 79
Email : simonis.etienne@gmail.com
www.vins-simonis.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018

 



Domaine de CARTUJAC


Château LAGARDE


Château LASCOMBES


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Sylvain MOSNIER


Château DEVISE d'ARDILLEY


Domaine Alain GEOFFROY


Clos JEAN


Vignobles PELLE


Étienne OUDART


Château CANTENAC


Château LESTAGE-DARQUIER


Château ST ESTEPHE


Château HAUT-LAGRANGE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château NOZIÈRES


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Domaine de La VIEILLE


Château de ROQUEBRUNE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château SAINTE-BARBE


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine de la PALEINE


Pierre MIGNON


Château PENIN


Château BEAUREGARD


Château PONT LES MOINES


BARON ALBERT


Jean-Marie NAULIN


Château BERTHENON


Château de VIMONT



DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE PIERRE GELIN


CHARLES SCHLERET


CLOS TRIMOULET


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales