Vins Web

Edition du 14/09/2021
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique depuis 21 ans. ! Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de TORRACCIA


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine de 43 ha plantés en majorité de cépages corses anciens (45 hl/ha et Agriculture biologique depuis 2000), sur un sol d’arènes granitiques sur coteaux à forte pente, orientés sud-est. Labours, vendanges à la main... Christian Imbert a planté il y a plus de quarante ans de cela, 43 ha de vignes uniquement en plants nobles, se fixant dès ses débuts pour objectif la création d’un vignoble pouvant donner un cru de qualité. En rentrant du Tchad, en 1964, il se rend acquéreur du Domaine de Torraccia pour lequel il tombe amoureux. Il “démaquise”, déplace ou détruit des rochers, aménage un sol qui, en dehors de vigne familiale, n'avait jamais accueilli de ceps. Il plante des variétés typiques de la Corse, et entreprend la bataille pour les AOC de Corse, crée l'UVA Corse (en 1972), regroupant les meilleurs vignerons embouteilleurs. Pour Marc Imbert, “en 2020, la nature a repris ses droits, la végétation du maquis était luxuriante, les raisins sont parvenus à une parfaite maturité. Pour les blancs, le résultat fut très intéressant, nous avons attendu patiemment la maturité et les blancs sont superbes. Cela fait deux années de suite que nous produisons d’aussi beaux rosés ! C’est valable pour l’ensemble de la Corse. Des rosés mûrs, clairs, très aromatiques. Pour la cuvée Oriu, le rosé a beaucoup de corps, le Torraccia rosé est très friand et plaît beaucoup. Nous avons récolté les rouges fin Septembre, les vins ont une très belle trame, une bonne acidité tout comme les blancs, cela sera propice à la garde. Nous retrouvons une très belle expression du fruit très marquée avec des arômes de fraise écrasée, des notes de piment, d’épices. Les blancs ont une salinité bien présente, une bonne minéralité, bel équilibre, belle longueur avec des notes de fumé, de maquis, mais ce sont vraiment les arômes de fruit qui prédominent. Les millésimes à la vente cette année sont : Rouge Torraccia 2016, je le conseille sur des gambas, cela peut paraître surprenant mais c’est à essayer. Le 2017 lui succèdera. Cuvée Oriu 2015. Je tiens à conserver la finesse dans mes vins, je n’aime pas trop les vins tanniques, j’apprécie surtout de retrouver ces arômes de maquis inimitables et si particuliers. Je travaille mes assemblages de temps en temps pour redynamiser les vins et conserver une constante qualitative. Je préfère les vins d’évolution, le Torraccia rouge a beaucoup de succès, il séduit par sa complexité, la finesse de ses tanins. Comme nous sommes en Bio, il faut anticiper nos étés chauds en Corse, nous devons apporter beaucoup de soins à la vigne, il ne faut pas agresser la plante si on veut obtenir de grands vins.” Il a raison et on ne peut qu’être enthousiaste en savourant son Vin de Corse Porto-Vecchio rouge cuvée Oriu 2015 Bio, 80% Niellucciu et 20% Sciaccarellu, très typé, de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices et de réglisse, aux tanins denses et souple. Le Vin de Corse Porto-Vecchio blanc cuvé́e Oriu 2017, marqué par son cépage Malvasia, est toujours remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches et raisin frais), de robe limpide et brillante. Le Vin de Corse Porto-Vecchio rośé cuvée Oriu Bio 2018, 80% Sciaccarellu et 20% Niellucciu, rond, parfumé et puissant, marqué par ses cépages, avec des nuances subtiles d’agrumes frais, tout en charme. Il y a également le Corse rosé Torraccia, de bouche friande, au fruité concentré, avec des nuances d’abricot et une note épicée, et ce joli Corse blanc Torraccia, où s’entremêlent des notes de pomme mûre et de garrigue. Excellent Corse rouge Torraccia 2016, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur.

Christian, Marc et Christophe Imbert

20137 Lecci de Porto-Vecchio
Téléphone :04 95 71 43 50
Email : torracciaoriu@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-de-torraccia.com

Domaine BRISSON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009. “Un seul mot pour définir l'année 2020 : perfection ! nous précise Louis Brisson. Pour nous, les vins sont au-dessus des 2019, les raisins étaient sains, belle maturité, seul hic, un épisode de sécheresse a réduit le volume. Nous sommes dans la continuité des années précédentes avec des degrés nettement plus élevés (14, 15°). Une nouvelle appellation fait son entrée : un Fleurie 2020 qui sortira en Septembre, il provient d'un terroir granitique, sableux, c'est un vin tendre, floral, peu puissant. Nous présentons à la vente, actuellement : Morgon Tradition 2019, Morgon La Louve de 2015 à 2019, Morgon Vieilles Vignes 2017 et 2018, Beaujolais-Villages 2020 et bien sûr le Fleurie, précédemment cité. Nous accueillerons en Juillet au Domaine un festival de musique classique.” On ne présente plus ce domaine, une référence depuis bien longtemps, et encore cette année, avec cet exceptionnel Morgon Les Charmes La Louve 2019, sol pauvre, acide, sur granite de décomposition avec filon de schiste à manganèse, fermentation longue puis élevage en cuves, il est racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution. Le 2018, avec ce nez puissant et persistant de petits fruits rouges et de cerise noire, servi légèrement frais, fera merveille sur une tête de veau ravigote. Le 2017, est d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. Le 2016, est riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse. Faites-vous plaisir avec le formidable Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2018, aux des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, c’est un vin de très bonne bouche, parfumé (prune, violette...), il poursuit son évolution quand le 2017, qui commence à très bien se goûter, a des nuances complexes de fruits des bois et une pointe de grillé, puissant et savoureux, parfait avec un filet de bœuf en croûte ou des brochettes de magret de canard, sauce satay. Nous vous conseillons aussi le Beaujolais-Villages 2020, gourmand, aux notes de fruits rouges à noyau, charmeur au nez comme en bouche.

Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com

Château de PIZAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La propriété s’étend sur 100 ha autour du Château dont 50 plantés en vigne. Un métayage sur la commune voisine de Régnié-Durette produit le Régnié, dixième et dernier Cru du Beaujolais. Depuis le Moyen Age, les vins fins du Château de Pizay séduisent les amateurs de Beaujolais les plus exigeants. Élevés dans l’aristocratie des crus choisis, ses nobles descendants vinifiés dans le meilleur respect des traditions sont dégustés dans le monde entier. Sur l’emplacement d’une ancienne villa romaine, près de la voie qui reliait Lugdunum à Autun, Gosmard de Pizeys, vassal des Sires de Beaujeu, bâtit les premières tours du Château en 1030. C’est à cette date qu’est mentionné pour la première fois le nom de Pizay dans les chartes de l’Abbaye de Cluny. Les descendants de Gosmard de Pizeys lui succédèrent durant neuf siècles. Au XIVe siècle, ils font bâtir un robuste donjon et au dix-huitième siècle, l’adjonction d’un jardin à la française parfait le charme et la douceur du Domaine. Repris par une lyonnaise en 1916, le domaine changea ensuite plusieurs fois de propriétaire. Depuis 1981, la propriété appartient à la Société Civile d’Exploitation du Château de Pizay, filiale de la caisse régionale d’assurances agricoles Groupama Rhône Alpes. Superbe Morgon Grands Cras 2020, vignes de 55 ans, élevage en cuves thermorégulées, de bouche intense et dominé par la mûre avec des nuances de prune fraîche, mêle souplesse et intensité, un vin très équilibré, tout en parfums en finale, bien typé comme ce Morgon La Centenaire 2019, vignes plantées en 1915, élevage en foudres pendant 8 mois, d’une grande richesse aromatique (mûre, épices), de robe intense, ferme, tout en fruité, mêlant rondeur et charpente en bouche, un vin riche et charnu, souple et corsé à la fois. Dans la lignée, ce Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2019, 12 mois en foudres de 2 5 hl, un vin qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, aux connotations de cassis et de poivre. Goûtez le Régnié Château de Pizay 2020, vignes de 55 ans, élevage en cuves Inox, aux senteurs de prune, de très bonne structure, un vin classique, tout en bouche comme le  Beaujolais blanc Château de Pizay 2020, issu du Chardonnay et de vignes de 57 ans, sur sol sablo-limoneux, frais, friand et fruité. Et le Brouilly rouge Château de Saint-Lager 2019, Gamay noir à jus blanc, vignes de 50 ans en moyenne, élevage en foudres de bois et cuves, avec ces notes de mûre, c’est un vin aux tanins souples, tout en fruits, mêle rondeur et structure en bouche.  Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique Château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème... Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires. Sur place, un superbe espace de réception, dégustation et d’initiation aux vins.  Découvrez leurs ateliers thématiques : depuis 2016, leur Œnothèque permet aux amateurs de parfaire leurs compétences de dégustateurs sur un parcours ludique et instructif.

Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d'Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-chateaupizay.com

CHATEAU DES PEYREGRANDES


Un beau domaine familial de 25 ha depuis cinqgénérations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes. Les vins sont très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est une exploitation qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2017, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, a un nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé 2018, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermo-régulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équilibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité.


11, chemin de L'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com


> Nos dégustations de la semaine

Château VALENTIN


Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans ?chichis? œnologiques, élevé par un propriétaire passionné.
Voilà un superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016, belle robe soutenue, nez expressif au fruité, bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d?une ampleur séduisante, du volume et de la matière fruité. Le 2015 particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez d?épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples.
Le 2014, riche en arômes, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d?humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Excellent 2012, plus dense, a des tanins savoureux, charnu comme il se doit, une bouche où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d?une belle robe pourpre.

Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Tél. : 05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr
 


Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d?altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d?environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région ?crasse de fer?.
Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation.
?Nous avons récolté en 2020 de beaux raisins sains aussi bien pour le Château Bossuet que pour le Château Lafleur du Roy, nous dit Laurent Dubost. En Bordeaux Supérieur, aux sols graveleux et argileux, les rouges sont concentrés, bien colorés, aux arômes de fruits noirs, d'une bonne richesse tannique.
Le Pomerol Lafleur du Roy réunit qualité et quantité, également. Il fleure les arômes d'agrumes et possède une belle longueur en bouche. Quant aux Bordeaux blancs secs, issu d'un terroir de graves, il a davantage souffert de la chaleur de l'été 2020, et pourtant, il offre tous les atouts d'un grand vin blanc : finesse et fraicheur aromatiques.
Le Château La Vallière (1 hectare de vignes plantées sur un terroir de petites graves fines et de sables) possède une belle finesse, de bons tanins, c'est un vin élégant. En bref, pour nous, le millésime 2020 rejoint les beaux vins de ces dernières années.
Sont vendus actuellement : en Château Bossuet, Bordeaux Supérieur 2014, 2015, 2016, Bordeaux blanc sec Château Paquerette 2019 puis 2020, pour Lafleur du Roy Pomerol 2016, 2017, 2018 et, en Lalande-de-Pomerol, 2015, 2016, 2017, 2018 et quelques 2014.?
Vous aimerez son Pomerol 2018, élevage en cuves durant 2 mois et en fûts 15 mois, un vin équilibré et dense, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien (33 €). Vous allez adorer son 2017, il est excellent, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, est un vin où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d?humus et de réglisse. Très savoureux 2016, issu d?un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c?est un vin à la fois charnu et distingué. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
fr.chateaux-dubost.com
 


Domaine Philippe SCHAEFFER



> Les précédentes éditions

Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020

 



Champagne BRICE


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château MAUVINON


Château SAINTE-BARBE


Domaine de la CHAISE


Château LAFARGUE


Clos du PÈLERIN


CAMIAT et Fils


Château La CLOTTE-FONTANE


Domaine Claude et Christophe BLEGER


BOURDAIRE-GALLOIS


Château REDORTIER


Domaine du CHAILLOT


Domaine Le CAPITAINE


Château de Beaulon


Frédéric ESMONIN


Domaine de VIAUD


Château des ARNAUDS


Château BRONDELLE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château CROQUE MICHOTTE


Jean-Michel PELLETIER


Château MIRE-L'ÉTANG


Sylvain MOSNIER


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Domaine de TORRACCIA


Vignoble André HARTMANN


Maison MOLLEX


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Château BOUSCAUT


Château ÉTANG des COLOMBES


HUBER et BLÉGER


Château JOUVENTE



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU LA GALIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales