Vins Web

Edition du 20/08/2019
 

Castelnau

Sommet

CASTELNAU


Pascal Prudhomme a pour objectif “de produire 1 million de bouteilles en 2020, nous explique Oliver Legrand, Directeur Marketing et Communication. Nous avons une progression qui se confirme, puisqu’en 2018, nous avons vendu 900 000 bouteilles, ce fût une année record pour la marque ! Ces très bons résultats attestent de tout le travail entrepris pour rajeunir la marque avec notamment un nouvel habillage des bouteilles qui a mis en lumière la qualité des Champagnes. Les ventes sont réparties : 2/3 l’export et 1/3 en France. Nouvelle cuvée : un Extra brut. Cela correspond à une demande de consommateurs qui sont à la recherche de pureté dans les champagnes, qui privilégient le grand équilibre et la finesse, pour se faire nous avons réduit le dosage. La philosophie de la Maison Castelnau est de proposer des champagnes de grande amplitude, de grande qualité, donc, sans dosage, on obtient des vins d’une belle pureté aromatique. C’est un travail qui est mené par Elisabeth Sarcelet, Chef de Caves. Ce nouveau Extra brut est un vin complet bien porté par une bonne acidité, il est possible que par la suite nous proposions même un Zéro dosage. Vendange 2018 : il n’y a pas de superlatif assez fort pour le qualifier. Elisabeth Sarcelet trouve que les vins sont très gourmands, arômes prononcés de fruits jaunes, fruits exotiques. Pour la récolte 2018, Elisabeth qualifie les Pinots noirs et meuniers de resplendissants.“

   

Castelnau

Président : Fabrice Collin - Directeur Général : Pascal Prudhomme
5, rue Gosset - CS 80007
51724 Reims
Téléphone : 03 26 77 89 00

Email : caveau@champagne-castelnau.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Cave de ROQUEBRUN


Cette cave de référence est remarquablement équipée et collectionne les récompenses. Le vignoble s’étend sur quelques 650 ha de coteaux schisteux, en terrasses, exposés plein sud. Les sols sur lesquels s’est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France. En effet, ils remontent au début de l’ère primaire pour la majorité d’entre eux. Son chai d’élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de ses cuvées de prestige. Daniel Marusinski, collaborateur d’Alain Rogier et responsable des ventes, nous présente “un millésime 2018 très réussi mais passant par des vinifications pointues qui ont rappelé une vendange 2018 contrastée. En premier lieu, une présence exceptionnelle de mildiou qui a trouvé une situation climatique particulièrement favorable à sa propagation, sur le Grenache tout particulièrement. La pluviométrie avait été en effet fortement excédentaire de janvier à mai pour laisser place à une hausse rapide des températures, chaudes en juin, caniculaires en juillet et août. 2018 restera un millésime difficile mais d’une forte belle qualité. La concentration est au rendez-vous, les vins sont aromatiques. Le bilan quantitatif est moins heureux avec un volume de récolte inférieur à la moyenne. Les blancs et les rosés sont donc quantitativement en dessous de la moyenne, mais qualitativement parfaits, les rouges sont très prometteurs, équilibrés, bien fruités. Nos ventes en 2019 : les cuvées haut de gamme Baron d’Aupenac 2011 puis 2015, Seigneur d’Aupenac 2014, et nouvelles cuvées en IGP : R de Roquebrun 2018 et l’Atipie.” Vous allez aimer comme nous leur Saint-Chinian-Roquebrun Baron d’Aupenac rouge 2011, qui se goûte particulièrement bien, alliance de notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin savoureux, tout en bouche. La chair est fondue, presque soyeuse. Le Saint-Chinian-Roquebrun Seigneur d’Aupenac rouge 2014, élevé 14 mois en fûts, présente une très belle robe de couleur pourpre foncée, il a des arômes de fruits des bois. La bouche est puissante, élégante, bien équilibrée. Le Saint-Chinian-Roquebrun Roches Noires rouge 2017, de robe pourpre soutenue, aux notes de cuir et de petits fruits rouges, charpenté, possède des tanins riches auxquels il faut laisser le temps de se fondre. Mais la bouche est déjà élégante et bien équilibrée. Le Saint-Chinian-Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2017 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), est un vin savoureux, tout en bouche, aux tanins bien équilibrés, et de bonne garde. Excellent Saint-Chinian-Roquebrun La Grange des Combes rouge 2017, un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur. Le Saint-Chinian-Roquebrun Golden Wines rouge 2014, généreux, classique, d’une jolie harmonie entre structure et souplesse, un vin équilibré, dense, aux notes d’humus et de cassis, ample et persistant. Joli Saint-Chinian Col de l’Orb blanc 2018, 60% Grenache blanc, 40% Roussane, macération pelliculaire, parfumé, gras, un bien joli vin qui conjugue finesse et ampleur, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Téléphone :04 67 89 64 35
Email : cave@cave-roquebrun.fr
Site personnel : www.cave-roquebrun.fr

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Un grand Pomerol 2016, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, un vin généreux. Le 2015, puissant en bouche, corsé, charpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir), d’un beau rouge profond, est un vin dense, mais aux tanins fins, qui mêle structure et distinction. Le 2014, au nez subtil, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et de fraise cuite, de bouche pleine, associant structure et finesse, de robe intense. “En 2014, nous précise Jean-Marie Garde, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.” Le 2013, de robe pourpre, intense, est charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche fondue, et s’apprécie actuellement avec des brochettes d'agneau ou une oie rôtie. Très beau 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surmûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de garde. Goûtez également le Château Moulinet Lasserre 2016, un vin gras, corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût fumé, de bouche suave et velouté, de fort bonne évolution.

Jean-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41

Cru du PARADIS


Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud- ouest pour la majeure partie des parcelles. Très joli Madiran 2015, aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents, charnu en bouche.  Velouté, ce Madiran cuvée Paradilys 2015, est très riche, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d’une belle harmonie, de très belle garde.  Superbe Madiran Réserve Royale 2015 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante de Tannat, macération longue), au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2013, 100% Petit Manseng, gras, complexe, allie nervosité et gras, un vin où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles, finement épicé, moelleux à souhait, de belle évolution, et se marie, lui, avec des coquilles Saint-Jacques à la béchamel ou une meringue aux amandes et au café, typé comme ce séduisant Pacherenc Tradition 2018, charmeur au nez comme en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de pêche et de lis, mêle rondeur et vivacité.

Jacques Maumus

65700 Saint-Lanne
Téléphone :05 62 31 98 23
Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
Site personnel : www.madiran-cruduparadis.fr

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : cyril@champagne-jr.fr
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du MOULIN de DUSENBACH


Domaines Les TERRES de MALLYCE


Château de La GRENIERE


L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle.
Voilà un remarquable Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc 5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe rubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d?humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l?on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 
Le 2014 a une robe pourpre, un vin volumineux, au nez subtil avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique de ce très joli millésime, tout en bouche, idéal avec une poularde truffée aux légumes ou un rosbif en croûte. Le 2012, de couleur soutenue, un vin très équilibré, très parfumé (griotte, violette, mûre), au nez complexe, mêle rondeur et charpente, de bonne garde. Savoureux 2011, avec des notes de mûre et de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux, tout en arômes et finesse en finale. Très joli Château de la Grenière 2015, où la complexité s?allie à la distinction, c?est un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits. Agréable Lussac Château Haut la Grenière 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, il est dense, d'une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices. Et le Château de la Grenière Autrement 2016, cuvée vinifié et élevée sans soufre, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, c?est un vin complexe, très réussi.

Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Tél. : 05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
www.chateaudelagreniere.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018

 



Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine de la GUILLOTERIE


Château de PASQUETTE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château ST ESTEPHE


Château GRAND-MAISON


Château CORBIN MICHOTTE


Domaine Guy ROBIN


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


CHARPENTIER


Domaine BARON de L'ECLUSE


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine des BOUQUERRIES


Domaine CRÊT des GARANCHES


Domaine de FAMILONGUE


Domaine PETIT & Fille


René RUTAT et Fils


BRIXON-COQUILLARD


Domaine JOMAIN


Château LAFON


Domaine La MEREUILLE


THÉVENET-DELOUVIN


Château VOSELLE


Château LAFARGUE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château La CROIX MEUNIER


Jean-Christophe MANDARD


MAS DU NOVI



DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE LA RENAUDIE


HENRY NATTER


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales